Nos élèves

- Ils ont un problème de santé, ils ont entre 6 et 26 ans, leurs études sont interrompues pour 15 jours ou plus.

- Suite à une maladie ou un accident, ils sont hospitalisés ou immobilisés chez eux.

- Ils désirent poursuivre leur scolarité et recevoir des cours adaptés à leur situation, dispensés par des enseignants bénévoles.

- Ils remplissent avec leur famille un dossier d’inscription à l’ASSEM après avoir rencontré un des responsables, fournissent un certificat médical, acquittent les frais d’inscription (25 € pour l’année scolaire).

- Ils s’investissent dans le soutien mis en place par l’ASSEM.

- Ils peuvent à tout moment contacter le responsable ASSEM de leur dossier.

Autour de chaque élève, l’ASSEM crée une équipe pédagogique d’enseignants bénévoles : 1 ou 2 professeurs des écoles pour un élève du primaire ; de 1 à 4 professeurs du secondaire pour un collégien ou un lycéen.
Dans la plupart des situations, ces enseignants aident l’élève à suivre la progression de sa classe en utilisant ses manuels scolaires, les cours adressés par l’établissement d’origine ou récupérés par la famille et aussi, lorsqu’il existe, le cahier de textes en ligne.
Quelquefois, il s’agira plutôt d’une remise à niveau ou d’une évaluation de niveau.

La situation de chaque élève de l’ASSEM est particulière et le soutien mis en place spécifique.

De l’apprentissage de la lecture jusqu’au passage du Bac ou d’un BTS !

Témoignages

Camille 18 ans
À la suite du diagnostic d'un cancer osseux en mars 2011, Camille quitte Paris et rejoint sa mère à Bordeaux où elle est actuellement soignée. Malgré une interruption dans sa scolarité et une grande fatigue due aux traitements, Camille a brillamment obtenu son baccalauréat. Admise en hypokhâgne à Henri IV à la rentrée 2012, elle reçoit à domicile des cours de philosophie, littérature, anglais et espagnol.

« J'étais en terminale littéraire au lycée Henri IV à l'annonce de la maladie. J'ai dû quitter mon établissement très vite, en cours d'année, sans dire au revoir à personne. Ça a été très difficile pour moi. Ma mère a pris contact avec l'ASSEM dès novembre 2O11. J'adore l'école, et le fait d'avoir des professeurs qui se déplacent à domicile est une grande chance. Ils m'ont aidée à reprendre pied, à retrouver confiance en mes capacités intellectuelles et à appréhender les apprentissages d'une autre manière. Se raccrocher au travail, se projeter dans l'avenir est très important quand on a un cancer ou une maladie grave. Les cours à domicile permettent la flexibilité des horaires et rythment la semaine. Et puis, ça permet aussi de discuter sur ce qui nous est arrivé et de se changer les idées . »

Louise 18 ans
Terminale ES hospitalisée l'an dernier 4 mois, puis et à nouveau depuis novembre 2011.

« Après la période d'isolement, c'est rassurant de reprendre les cours. L'an dernier, j' ai passé le bac Français/SVT. j'ai suivi des cours dans ces deux matières et les épreuves se sont bien passées. Cette année, j'ai des cours de maths et d'anglais.
On se remet tranquillement dans les cours, on se concentre mieux. Quand on revient dans notre établissement scolaire, cela nous permet de mieux nous ré-insérer sans avoir tout perdu. Les professeurs sont vraiment à l'écoute, nous ré-expliquent s'il y a des questions. Ca enlève du stress. »